Le roman noir mérite sa maison !